Julia Kotarba

Le 30 juillet 2021, Julia Kotarba a reçu en prêt un violoncelle fabriqué par Jan Strick en 2020 (Maison Bernard, Bruxelles) et acquis par Strings For Talent.

Julia Kotarba – active en tant que soliste, chambriste – et musicienne d’orchestre, a été acclamée pour ses activités de soliste et de chambriste. Fondatrice et membre du Quatuor Karski, rapidement reconnu sur la scène musicale internationale, elle se produit dans de nombreux lieux en Europe.

Avec le Quatuor Karski, elle est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Waterloo/Bruxelles, sous la direction de membres du Quatuor Artemis et de Miguel da Silva, ainsi que quatuor résident à la Biennale de Quatuors à Cordes Amsterdam 2022.

Julia Kotarba a commencé ses études musicales à l’âge de sept ans avec Beata Zalewska à Cracovie. Elle a obtenu sa licence et sa maîtrise à l’Académie de musique de Cracovie en étudiant avec Jan Kalinowski. Juste après, elle est devenue étudiante au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Jeroen Reuling. Quelques années plus tard, elle a suivi un cours postuniversitaire de quatuor à cordes à l’Académie de musique de Katowice avec Piotr Szumieł, altiste du quatuor Apollon Musagete.

Elle est un ancien membre du quatuor Airis (2015-2018). Le quatuor s’est produit dans toute l’Europe et a publié un CD avec la musique de Karl Amadeus Hartmann (label CD Accord). La discographie de Julia Kotarba comprend également « A La Valse » avec l’octuor Enesco et Ravel La Valse dans un nouvel arrangement pour un petit ensemble à cordes dirigé par Philippe Graffin (2021), un album CD de l’orchestre Les Metamorphoses et Pieter Wispelwey dans un programme d’œuvres orchestrales de Weinberg (2021) et « W centrum Źrenicy » – album avec la poésie de Janusz Szuber avec des arrangements musicaux écrits par Julia elle-même, ainsi que Wojtek Inglot et Luke Sabat.

De 2015 à 2019, Julia a été la soliste et la violoncelliste principale de l’Orchestre philharmonique d’art polonais. Son expérience orchestrale comprend également la direction du groupe de violoncelles de l’orchestre de l’Académie Beethoven, de l’orchestre de chambre Przemyśl et des concerts avec les musiciens de chambre de l’Orchestre symphonique national de la radio.

Elle a été récompensée par plusieurs prix : le Grand Prix ainsi que le Prix spécial pour les anciens élèves du Conservatoire Royal de Bruxelles au 4e Concours international de musique Triomphe de l’Art à Bruxelles 2018, le Prix spécial au 1er Concours international de quatuor à cordes Karol Szymanowski à Katowice 2014, le 3e Prix au Concours international de musique de Malte 2015, Prix spécial pour la meilleure interprétation d’une pièce du XXe siècle au 2e Concours international de quatuor à cordes Szymanowski à Katowice 2017, Prix spécial pour la meilleure interprétation de la pièce de Krzysztof Penderecki au 2e Concours international de musique de chambre Beethoven à Lusławice 2017. Elle a également obtenu le troisième prix du Concours international de musique de chambre de Gorlice (Pologne, 2013) en tant que membre d’un duo violoncelle-accordéon, et le troisième prix du Concours national de violoncelle de Łodź (2009).

En tant que professeur de violoncelle, elle a enseigné le violoncelle à l’école de musique de Domosławice (Pologne) en coopération avec le Centre de culture européenne de Krzysztof Penderecki à Lusławice. Elle a donné des masterclasses lors du Hello Cello Festival à Cracovie et collabore régulièrement avec le NOR59 Stryke Institutt à Oslo.

Depuis 1868, Jan Strick de la Maison Bernard s’occupe d’une large clientèle de musiciens professionnels et d’amateurs d’instruments de qualité à archet. Le luthier Jan Strick et l’archetier Pierre Guillaume, tous deux nommés experts auprès du Parquet de Bruxelles, dirigent ensemble le plus ancien atelier de lutherie d’Europe. Installés à Bruxelles depuis 1986, ils proposent une collection constamment renouvelée, étendue et unique de violons, altos et violoncelles et de leurs archets. Jan Strick et Pierre Guillaume ont gagné la confiance d’importantes fondations dans le monde entier, de collectionneurs et de certains des plus grands solistes.