Leonid Anikin

Le 9 mars 2022, Leonid Anikin a reçu en prêt un violon créé par Patrick Robin en 2021 et acquis par Strings For Talent.

Leonid Anikin est violoniste, né en Russie, et vit actuellement en Belgique.

Après l’obtention du diplôme de « professeur et artiste » de l' »Ural Special Music School » en 2020, il a décidé de poursuivre ses études à l’IMEP (Institut Royal Supérieur de Musique et de Pédagogie) à Namur dans la classe du maestro Igor Tkatchouk.

Leonid cherche à montrer la beauté de la musique et à amener le public dans le monde magique du violon. Il préfère un style d’interprétation romantique, joue avec les différents types de vibrato et utilisant la magie de l’archet, tend à créer l’illusion d’une voix qui fait chanter l’instrument.

Il a eu l’occasion de travailler en tant que soliste avec des chefs d’orchestre célèbres tels que Alim Shakh, Anton Shaburov, Misha Katz, Wolf Usminsky.

Leonid est également lauréat de nombreux concours internationaux de violon tels que le « Concours Arthur Grumiaux », le « VIe Concours international de musique de Stockholm », le grand prix du « Concours Chords Of Khortytsia », le « Concours européen pour jeunes solistes au Luxembourg ».

Il s’est perfectionné auprès de maestros renommés tels que Boris Koushnir, Maxim Fedotov, Mikhail Gantvarg, Valentin Zhuk, Rollo Kovac. À l’âge de 18 ans, Leonid devient soliste de la « Maison de la musique de Saint-Pétersbourg » en remportant le concours « Rivière des talents » et fait ses débuts avec l’orchestre symphonique d’Ulyanovsk avec le concerto de Jean Sibelius. Il a participé à des festivals comme la Nuit de la musique de l’Oural à Ekaterinbourg 2018, 2019. Leonid compose également. En 2020 il a sorti les 5 pièces baroques pour violon solo et aujourd’hui, continue à composer dans cette veine.

Photo Jef Rabillon

Patrick Robin, luthier, se consacre à la fabrication de violons, altos et violoncelles et aux réglages sonores pour une clientèle internationale de musiciens professionnels. Il s’est établi à Angers en 1988, partageant à l’époque son atelier avec Andrea Frandsen. En 2006, il a déménagé son atelier dans une villa face à la Loire, un site lumineux et inspirant où il aime fabriquer ses instruments et accueillir les musiciens.

Diplômé de l’école de lutherie de Newark en 1984, il a reçu la Royal Oakden Cup pour ses réalisations exceptionnelles. Il s’installe ensuite à Brême pour rejoindre une équipe internationale de restaurateurs dirigée par Roger Hargrave, où il répare, ajuste et étudie en profondeur certains des plus remarquables instruments italiens des écoles classiques.

En 1991, le 1er Concours International de Lutherie de Paris lui a décerné deux médailles d’or pour le violon et le violoncelle ainsi que le Prix de l’Académie des Beaux-Arts et le Prix de la Fondation Marcel Vatelot. Il a également reçu des médailles d’or pour un alto au concours de Mittenwald en 1989 et pour un violoncelle au concours de lutherie Strad de Manchester en 1994.

Il a depuis fait partie des jurys de plusieurs concours internationaux de lutherie.

En novembre 2000, Patrick Robin a été promu au rang de Maître d’Art par le Ministère français de la Culture.

Il a donné des conférences et des cours à la British Violin Making Association à Dartington, à l’Oberlin Violin-Making Workshop, à l’Oberlin College aux Etats-Unis, aux conférences de l’ALADFI, à l’école de lutherie de Santiago de Queretaro au Mexique, à l’Australasian Violin Making Conference en Australie, au Chinese Luthiers Congress à Shanghai, etc.